Hypnose : Induction

Une personne est prête à vivre une expérience hypnotique ? Très bien, nous pouvons maintenant, passer aux choses sérieuses…

Une des principaux effets de l’hypnose, est la distorsion de la réalité. Autrement dit, la personne se sent déconnecté de la réalité et parfois aussi de son corps, mais en restant toujours conscient. Et cela nous arrive plusieurs fois par jour, quand nous somme dans nos pensées ou encore lorsque nous somme sous un état de relaxation.

Il va falloir emmener le volontaire dans cet état de dissociation et de profonde relaxation, c’est ce que l’on appelle, l’induction.

Il y a deux sortes d’induction :

  • Induction lente (ou douce)
  • Induction rapide (ou instantanée)

Mais avant d’expliquer ces deux techniques, nous allons expliquer, ce qu’est l’induction.

Qu’est-ce que l’induction ?

Métaphoriquement, l’induction c’est d’ouvrir la porte de l’état hypnotique. Le but ici, est de commencer de mettre la personne sous un état de relaxation ou de profonde détente.

Physiquement, tous les muscles du corps sont relâchés, d’où la chute en hypnose de spectacle.  Mais une chose à savoir, c’est que la chute n’est pas obligatoire, la personne peut très bien rester debout lors de l’induction. Tant que la personne a les yeux fermés, l’induction est réussie.

Par mesure de sécurité, tenez toujours la personne lors de l’induction, il suffit juste que la personne ait déjà vu à la télévision, des gens tombés pour qu’elle fasse de même. Alors attention, toujours veillé à la sécurité du volontaire.

Induction lente (ou douce)

Utilisé en hypnose thérapeutique, je l’utilise également en hypnose érotique, pour une mise en état de relaxation en douceur.

Ici, vous devez guider la personne vers un état de détente.

Exemple :

“Ferme les yeux… Prends une grande inspiration…. détends-toi… relâche tous les muscles de ton corps.”

Voilà une induction facile à utiliser. Vous pouvez en même temps prendre la main du volontaire et la secouer légèrement pour sentir son bras se détendre. Signe que l’induction est efficace.

Un autre exemple, celle des mains aimantées. Elle s’utilise comme le test de disponibilité sauf qu’a la fin vous allez dire :

“Lorsque tes mains se toucheront, tu pourras prendre une grande inspiration et relâcher tous les muscles de ton corps pour te détendre de plus en plus. Tu te sentiras merveilleusement bien.”

Ces genres d’induction sont très calmes mais pas adapté à tous les lieux, comme en spectacle…

Induction rapide (ou instantanée)

Comme son nom l’indique, les inductions lentes peuvent être parfois très longues. Or, en spectacle, vous n’avez pas forcément le temps de vous y attarder. C’est pourquoi il existe une technique d’induction plus rapide. Une technique qui peut être utilisée de différentes façons. Nous parlons de rupture de pattern.

Qu’est-ce que c’est ?

Pour l’expliquer, je vais vous raconter une histoire que tout le monde se reconnaîtra :

Vous avez décidé de sortir. En marchant dans la rue, vous êtes dans vos pensées, mais vous marchez comme si vous savez où vous voulez aller. Sur le chemin, il y a une boutique de vêtements qui vous intéresse, vous décidez donc d’y aller. Sans réfléchir, vous foncez vers la porte de la boutique. Lorsque vous vous rapprochez, vous tendez la main pour pousser cette porte, et…. HOP, la porte ne s’ouvre pas. Pendant quelques secondes, vous avez un petit blocage, vous vous demandez ce qui se passe, puis vous cherchez des informations (enfin votre cerveau cherche des informations) et là, vous voyez “tirez”. Vous tirez donc la porte. Elle s’ouvre et vous rentrez.

L’état que vous avez ressenti quand vous constatez que la porte ne s’ouvre pas, c’est un état de confusion. Sur le moment vous ne comprenez pas ce qui se passe et vous cherchez des informations pour savoir quoi faire. C’est ce que nous allons chercher à faire ressentir au volontaire avec ce genre d’induction.

Le deuxième but avec ce genre d’induction, c’est d’empêchez la personne de réfléchir ou de se poser des questions dans le mauvais sens, “est-ce que ça va vraiment marcher ?”, “qu’est-ce qu’il est en train de faire”… qui pourrait faire rater la séance. Ce que nous voulons chercher à faire, c’est qu’elle se pose les questions suivantes : “oulah qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce que je dois faire ?”. Et quand vous allez lui dire “dors”, elle va se dire “ah oui, il m’a dit qu’à ce mot je dois fermer mes yeux et me laisser aller”.

Donc, ce genre d’induction évite la personne de trop réfléchir et vous permet de la guider plus rapidement dans un état de relaxation. Mais, attention ! Beaucoup d’hypnotiseur parleront de “créer un choc”, je trouve que le mot “choc” est trop élevé pour ce que nous faisons. Et beaucoup d’entre vous tomberiez dans le piège d’utiliser cette technique trop brusquement. Alors allez-y doucement, ne soyez pas brusque.

Voici maintenant quelques exemples d’induction instantanée :

  • Donner un PETIT coup sur son front
  • Lui serrer la main et tirer doucement sur son bras
  • Toucher sa nuque : Nous n’avons pas l’habitude que quelqu’un nous touche la nuque, c’est une très bonne technique pour mettre la personne dans un état de confusion.
  • Le volontaire souvent assit pose sa main sur votre paume. Vous lui demandez d’appuyer très fort sur votre main. Lorsqu’il le fait, attendez quelques secondes puis enlevez vite votre main. Sa main va donc taper son genou.

Il est très important au moment de faire votre induction rapide, de le guider en même temps souvent par le mot “dors”, ou si vous voulez être plus précis, “ferme les yeux… relâche-toi… parfaitement détendu”.

J’aimerais ajouté, que le rupture de pattern ne sert pas uniquement à l’induction. Mais aussi, si la personne perd de l’intérêt envers vous pour quelconque raison (beaucoup de monde autour de lui…), vous allez utiliser le rupture de pattern pour reprendre toute son attention.

Exemple :

  • Vous tendez la main pour faire croire au volontaire que vous voulez serrer la sienne. Au moment où il va tendre sa main, vous allez la prendre et la mettre devant lui et vous pouvez enchaîner en disant que sa main s’attire vers son visage.

Vous remarquerez sa réaction, cet état de confusion…

Après avoir réussi votre induction, il faudra très vite enchaîner sur l’approfondissement. Alors je vous dis à très bientôt pour la suite de votre formation !

Vincent

La voix de l'inconscientLa voix de l’inconscient

Devenez un vrai hypnotiseur maintenant ! Vous allez apprendre à hypnotiser n’importe qui, n’importe où, n’importe quand et en quelques secondes seulement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*