Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Hypnose : Test de réceptivité / suggestibilité

Maintenant que la personne a vraiment compris comment se déroulera la séance d’hypnose, qu’elle a aussi compris qu’est-ce qu’un état hypnotique, nous allons maintenant tester sa motivation, sa capacité à ouvrir son esprit et de faire travailler son imagination. Nous allons donc un test de réceptivité ou suggestibilité.

Tout le monde est réceptif à l’hypnose

“Si l’hypnose fonctionne sur une personne, c’est qu’elle a un esprit faible” : encore une mauvaise croyance à bannir ! Je vous ai expliqué que l’hypnose est un état naturel qu’une personne le vit au moins deux fois par jour (même plus, ça peut être n’importe où. En conduisant, dans les transports en commun…), donc si nous devions accepter cette mauvaise croyance, il serait logique que tout le monde ait un “esprit faible”, mais heureusement, ce n’est pas le cas.

Si l’hypnose fonctionne, c’est parce que la personne a la capacité d’ouvrir et vider son esprit, et qu’elle arrive à faire travailler son imagination. Il est bien connu que ceux qui ont de grande imagination peuvent faire de grandes choses. Comme les acteurs par exemple, il faut d’abord imaginer les comportements de son personnage pour réussir à le jouer, vous pouvez même remarquer que dans certain bêtisier lorsque la scène est coupée, les acteurs s’appellent toujours avec leur prénom fictif, ce qui leur permet de rester dans la peau de leur personnage et de reprendre très vite la scène.

Einstein avait une imagination débordante, que le monde a reconnu son génie. E=MC², l’énergie au repos est égal à sa masse multipliée par la célérité (vitesse de la lumière) aux carrées. Imaginez-vous, le fonctionnement, les déplacements de toutes ces particules et molécules ? Il est très difficile d’imaginer n’est-ce pas ? Einstein, a réussi à l’imaginer, sinon cette formule ne serait pas connue dans le monde entier.

Continuons. Donc pour déterminer si une personne est prête à vivre des expériences hypnotiques, les hypnotiseurs on recourt à une technique qu’ils appellent le “test de réceptivité” ou le “test de suggestibilité”.

Pour moi, en prenant en compte que tout le monde est réceptif, “test de réceptivité” est mal choisi. Car le monde croit que certaines personnes ne le sont pas, alors que si. Pour que les suggestions de l’hypnose fonctionnent, cela se différencie d’une personne à une autre, pour ceux à qui ça ne fonctionne pas, ils ne sont uniquement pas prêt à vivre l’expérience. Donc volontairement de ma part, j’appellerai, le test de disponibilité.

Exemple de test de disponibilité (réceptivité / suggestibilité)

Voici une liste de test de disponibilité les plus connues dans le monde de l’hypnose.

  • Les doigts aimantés : la personne joint ses deux mains entre elles et lève les deux index en laissant un espace entre ces deux doigts. L’hypnotiseur suggère alors que les doigts vont se rapprocher ou s’attirer jusqu’à quand ils se touchent. Il faut savoir et prendre en compte qu’il y a une contrainte physique du corps humain, si la personne détend ses doigts, alors il est bien naturel qu’ils se rapprochent. L’importance ce n’est pas de regarder si les doigts se détendent ou pas, mais de regarder la réaction de la personne. Si la personne rigole et si elle est étonnée alors elle sent vraiment la force des aimants qui s’attirent entre elles.
    Pour en être sûr, le fameux hypnotiseur Messmer ajoute à la suggestion que lorsque les doigts se toucheront, il vont se coller qu’il sera devenu impossible à la personne de les séparer. Là, il n’y a aucune condition physique qui fait que deux doigts doivent rester collés, à part la force de l’imagination, si c’est le cas, votre test est donc réussi.
    Si la personne vous interrompt en vous disant “c’est bidon, il suffit de détendre les doigts !”, demandez-lui si elle a senti la force s’attirer. Si oui, enchaînez au prochain test, si c’est non, c’est qu’elle n’est pas prête à vivre l’expérience.
  • Les mains aimantés : la personne tend ses deux bras devant elle et oriente les paumes de ses deux mains entre elle et laisse un espace entre ses deux paumes. Comme pour les doigts, l’hypnotiseur suggère que ses deux mains vont se rapprocher jusqu’à quand elles se touchent.
    Attention, parfois des personnes seront déjà captivées par vous ou votre voix (si vous lui dites de fermer les yeux) qu’elles ne se rendront pas compte que leur main se rapproche. Un jour, je faisais ce test sur une fille et elle me regardait attentivement. Elle était tellement captivée par moi, qu’elle ne sentait pas ses deux mains se rapprocher, et elle me fait non de la tête. Je la recadre donc en lui disant : “peu importe, ce n’est pas grave après tout” et je continue ma suggestion, je ne m’arrête surtout pas de parler au risque ses “non” deviennent vrais et que ses mains s’arrêtent de se rapprocher.
    Si vous suivez, vous devez alors vous demander, “oui, mais si elle n’est pas consciente que ses mains se rapprochent, elle ne ressent donc pas la force des deux aimants ?”. C’est vrai, mais aucune condition physique vous fait rapprocher vos mains naturellement, à part si vous voulez applaudir. Donc, si ses mains se rapprochent même si elle n’en est pas consciente, le test est réussi.
  • Les livres hypers lourds et le ballon d’hélium : la personne tend ses deux bras devant elle et oriente une paume d’une main vers le haut et l’autre vers le bas. L’hypnotiseur suggère qu’il pose des tonnes de livres (imaginaires) sur sa main (paume vers le haut) et que tout naturellement avec le poids, son bras va baisser. Et qu’avec l’autre bras, il attache à son poignet des ballons d’hélium et qu’il va sentir alors son bras devenir léger et s’envoler avec ces ballons.

Il existe plein d’autres tests et bien entendu vous pouvez en inventer. Si vous inventez de nouvelle suggestion, il sera donc plus facile pour vous de l’utiliser.

Que faire si le test ne fonctionne pas ?

Vous avez deux choix qui s’offre à vous. Soit vous arrêtez la séance et vous passez à une autre personne, comme le font souvent les hypnotiseurs de spectacle, car ils n’ont pas le temps de s’attarder. Soit vous êtes patient et vous travaillez avec la personne pour qu’elle soit prête à vivre l’expérience.

Dans mon cas, si le test ne fonctionne pas avec la personne, si je vois qu’elle est vraiment motivée, alors je prends mon temps pour qu’elle soit prête à vivre l’hypnose, c’est une question de temps. Un jour, il m’a fallu avec une fille 30 minutes pour qu’elle soit prête et en condition.

Si vous prenez la deuxième option, faites investir la personne le plus possible, vous allez monter le niveau de communication entre vous. Par exemple, si elle n’arrive pas à imaginer les aimants alors demandez-lui qu’est-ce qui ferait rapprocher ses doigts (ou mains),  par exemple, elle vous dit une corde, demandez-lui de décrire le plus précisément possible cette corde (sa grosseur, sa couleur….), ainsi vous lui forcez à travailler son imagination et petit à petit ce sera plus facile et naturel pour elle.

Vous voilà maintenant prêt à utiliser (avec vos mots) les tests de disponibilité (ou d’en créer) qui seraient efficaces pour vos séances.

Êtes-vous prêt à vivre une expérience d’hypnose ? Je te propose d’essayer la séance ci-dessous :

Vincent

La voix de l'inconscientLa voix de l’inconscient

Devenez un vrai hypnotiseur maintenant ! Vous allez apprendre à hypnotiser n’importe qui, n’importe où, n’importe quand et en quelques secondes seulement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*