Sexualité : Comment faire l’amour à une femme (Partie 2)

Nous avions vu dans la première partie chaque position des femmes par rapport au sexe, ce qui est important pour comprendre votre partenaire et savoir si elle pourrait se lâcher avec vous. Nous avions aussi vu que la psychologie féminine est très liée au sexe, par exemple, pour qu’une femme ressente du plaisir et un ou des orgasmes, elle doit au minimum avoir du désir pour vous. Elle doit aussi savoir se détendre, d’avoir confiance en vous et qu’elle lâche prise.

Maintenant place à la pratique. Je le répète, vous ne trouverez pas de technique pour faire jouir une femme, mais seulement savoir ce qu’il faut savoir de leur corps et de leur psychologie. Je vous laisse ensuite à votre propre imagination et à la découverte du corps de votre partenaire. Mon premier conseil que je peux vous donner, surtout si vous êtes célibataire et que vous changiez souvent de partenaire faites l’amour comme si c’était la première fois. Et si votre première fois était catastrophique pour votre partenaire, alors retenez ce que je veux dire, est de découvrir le corps de celle-ci. Alors, soyez attentif, vous n’avez que quelques minutes voir quelques heures pour lui convaincre que vous êtes un bon coup.

Les préliminaires et les zones érogènes 

Le corps d’une femme est inondé de zones érogènes, même aux endroits où vous n’y pensez même pas (creux des coudes, creux des genoux, entre les cuisses, le nombril…). Mais comme je vous le dis, toutes les femmes ne sont pas pareilles à cause de leur côté psychologique. Certaines femmes aimeront se faire toucher, caresser à des endroits que d’autres n’aimeront pas. C’est pour cela que je vous dis de toujours découvrir le corps d’une femme comme si c’était la première fois. Soyez attentif, écoutez, observez et vous verrez comment et où elle réagit le mieux à vos touchers, vos caresses et parfois même, vos mouvements.

Trop souvent, les hommes négligent ou ne s’investissent pas assez dans les préliminaires. Une fausse croyance dit que si la fille mouille, c’est que nous pouvons passer à la pénétration. Si ce n’est qu’une question d’anatomie, c’est vrai, car la cyprine sert à lubrifier le vagin pour que la pénétration ne soit pas douloureuse pour la femme. Mais si nous parlons de plaisir, c’est FAUX ! Il faut que vous sortiez de votre esprit, « fille qui mouille, fille excitée », car ce n’est que le commencement de son excitation.

Il va donc falloir continuer sur votre lancé. Mais comment savoir qu’une femme est vraiment prête ? Pour vous aider, je vais vous donner quelques conseils.

Comme vous le savez, les préliminaires servent à monter le désir et l’excitation de votre partenaire, mais pas seulement. Elle sert aussi à la détendre et surtout qu’elle lâche prise. Pour ce faire, vous pouvez très bien commencer par lui faire un massage avec ou sans huile, ou encore prendre un bon bain ensemble.

N’oubliez pas que la première zone érogène des femmes est le cerveau. Si ce n’était pas le cas, mon blog n’existerait pas et je ne vous parlerais pas d’hypnose érotiqueAlors ne négligez pas la parole. Donnez-lui quelques petits ordres qui l’aideront à se détendre comme « ferme les yeux, détends-toi et profites. Tu peux me faire confiance ». Vous pouvez lui demander si elle vous fait confiance, elle dira oui, sinon je ne vois pas ce qu’elle fait au lit avec vous. Faites là se sentir désirable, verbalisez ce qu’elle vous fait ressentir, à quel point elle vous excite et ce que vous voudriez lui faire.

Parlons maintenant du cunnilingus. J’ai demandé à 10 femmes les erreurs que font les hommes pendant un cunnilingus. 8 femmes ont répondu que les hommes arrêtent trop tôt. Sachez qu’une femme qui aime le cunnilingus, elle ne vous arrêtera pas avant qu’elle ne jouisse. Alors ne vous arrêtez pas avant. Sachez qu’une femme peut avoir plusieurs orgasmes plus ou moins puissants pendant un rapport. Alors, croyez-moi, si elle en veut encore, ce n’est pas un cunnilingus qui va l’épuiser.

Oui, c’est bien beau tout cela, mais comment savoir qu’elle est vraiment prête ? Patience, nous y venons. Parlons maintenant de la frustration.

La frustration peut monter le désir et l’excitation de votre partenaire. Entre nous, j’adore les préliminaires, plus que la pénétration même. J’adore voir l’effet que je fais à ma partenaire surtout quand elle se lâche. Mais ce que j’adore par dessus-tout, c’est de monter sa frustration à un point qu’elle finit par me supplier. Voici, le signe qui montre qu’elle est prête, elle en demande de plus en plus, elle vous supplie de rentrer en elle… Et c’est ainsi que nous pouvons passer au point suivant.

La pénétration : Baiser ou faire l’amour (ou les deux) ?

Il y a souvent un débat qui dit, « il n’y a pas de tendresse avec un plan cul, cela doit être uniquement torride ». Encore un débat qui n’a pas sa place et certain se prend la tête pour rien.

Honnêtement, j’ai déjà été tendre avec des plans culs, torride avec d’autres et les deux avec encore d’autres. Un jour, une femme m’a dit : « J’adore baiser, mais j’ai aussi parfois besoin de tendresse ».

Une fois encore, il faut être attentif, parce que la femme vous montrera par son attitude ce qu’elle veut vraiment.

Il n’y a pas si longtemps, j’ai eu une histoire avec une femme russe. Au début, elle avait un regard tendre. Alors, j’étais très câlin, je l’embrassais, la serrais contre moi et caressais tout son corps (pour trouvé ses zones érogènes). Je lui ai fait jouir par un cunnilingus, au moment où elle jouit, je la laisse profiter un peu et je remonte pour l’embrasser. Et là, elle change d’attitude, elle tire mes vêtements et enlève mon boxer très sauvagement. C’est à ce moment-là, que je suis devenu plus sauvage et plus dominant, car c’est ce qu’elle voulait, c’est ce qu’elle montre par son attitude. 

Au final, un couple peut très bien baiser et faire l’amour comme un plan cul. Il faut arrêter de se prendre la tête et mettre des débats où il n’y en a pas. Car le plus important c’est que les deux partenaires soient épanouis.

Peut-on savoir si une fille simule ?

Je suis hypnotiseur érotique, je donne des orgasmes. La toute première qualité d’un hypnotiseur est de savoir si la personne fait semblant ou pas. Donc, ma réponse est oui, il est tout à fait possible de savoir si une fille simule.

Le secret ? Vous le savez déjà. Eh oui, encore et toujours rester attentif a sa partenaire.

Chacune exprime sa jouissance différemment. Cela va à la fille silencieuse à très bruyante (positivement parlant). Bien sûr, nous pouvons regarder quel effet l’orgasme donne au corps comme la sensibilisation du clitoris et du corps, la contraction du vagin, le corps qui tremble ou qui se lève…

Mais l’orgasme donne des autres effets dont une fille ne peut pas simuler, même pas une actrice porno (en parlant du porno, la plupart des mecs regardent une fille qui simule l’orgasme dans des vidéos, mais n’arrivent à voir si sa partenaire simule vraiment lorsqu’il couche avec, c’est marrant…). Après un orgasme, la fille a une sensation de bien-être, elle est détendue, elle peut ressentir une sensation d’euphorie et de joie (à noté que certaine pleure de joie). Mais ce qu’une fille ne peut pas simuler, c’est l’épanouissement que procure l’orgasme qui lui donne une voix plus sensuelle, un regard plus intense qui vous montre toute sa gratitude de lui avoir emmené au septième ciel.

Il reste un dernier moyen de savoir pour ceux qui changent de partenaire ou cherchent des plans culs. Sachez que dans un plan, la fille veut autant de plaisir que vous, elle attend donc de vous à ce que vous lui en donniez. Ce qui est sûr, en ce qui concerne des bites, une fille a des choix très vastes, mais en ce qui concerne de trouver le bon partenaire qui sache la satisfaire, c’est très difficile pour elle de trouver. Alors, croyez-vous quand elle a trouvé le bon partenaire, qu’elle va le laisser partir ? Croyez-moi, pas du tout. Alors si une fille vous rappelle et vous demande de remettre vos moments coquins et torrides, c’est que vous avez fait du bon boulot.

En conclusion, le point en commun de chaque partie que nous avions traitée pour faire l’amour à une femme est de rester attentif. Observer et écouter, ainsi, elle vous guidera sur ce qui lui fait plaisir.

Vincent

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*