Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Sexualité : Que pensent vraiment les femmes de notre pénis ?

La plupart des mecs veulent savoir comment avoir un pénis parfait que toutes les femmes adoraient. Ils se posent donc la question, ce que pensent vraiment les femmes de notre pénis. La vérité, c’est qu’il y a beaucoup de chose à considérer.

Quand il s’agit du pénis parfait, il y a beaucoup de choses à prendre en compte. Tout d’abord, les femmes ne sont pas toutes identiques. Elles aiment de différentes choses. Et cela signifie ce qu’aime une femme, d’autres n’aimeront pas nécessairement.

La taille est-elle vraiment importante?

Tout dépend du point de vue de cette question. Si vous vous posez cette question en pensant qu’il faut avoir la plus grosse pour faire jouir une femme… Alors la réponse est non.

Mais si nous nous plaçons dans un autre point de vue, celle d’une femme en particulier, cela change. Toutes les femmes ne vous diront pas la même chose sur votre pénis. Ce qu’elles en diront, seront en fonction de ce qu’elles aiment ou ont besoin. Donc, il y a des femmes qui trouveront votre pénis gros, d’autres petit et d’autres qui le trouveront parfait.

Alors arrêter de vous faire une fixette sur la taille et la grosseur de votre pénis. Ce n’est pas cela qui fera de vous un mâle dominant.

=> Vous pouvez aussi lire : 11 secrets pour donner des orgasmes à une femme

Qu’est-ce qu’aime une femme dans notre pénis?

Bien que ce soit différent pour chaque femme, il y a quand même des points universels à préciser. Des choses évidentes mais que certains oublies. Donc, un rappel s’impose :

1- Un pénis nettoyé

Vous allez me dire : “Vincent, tu es bien gentil, mais c’est logique !”. Oui, c’est logique, mais je ne compte pas le nombre de filles qui m’ont dit qu’elles sont tombées au moins une fois sur un mec qui n’avait pas nettoyé son pénis. Alors, si vous avez un rendez-vous coquin, n’oubliez pas de bien vous laver avant.

2- Des poils taillés

Libre à vous de décider de vous raser ou pas. Mais la moindre des choses si vous décidez de ne pas vous raser est de tailler vos poils, surtout si votre partenaire adore vous faire une fellation. Il n’y a pas plus désagréable d’avoir des poils qui se posent sur la langue. Après, il y a des femmes à qui les poils les dérangent et d’autres non.

3- “Ce n’est pas la taille qui compte, l’importance, c’est de savoir s’en servir”

Nous avons déjà tous entendus les femmes répéter cette phrase qui peut servir à ne pas culpabiliser les hommes. Je ne suis pas tout à faire d’accord avec cette phrase si l’on ne le donne pas de précision. Sans précision, cela voudrait dire que nos pénis auraient un mode d’emploi à utiliser mécaniquement à toutes les filles, or, ce n’est pas le cas. Cependant, il est juste de ne pas l’utiliser n’importe comment, comme, par exemple les vidéos pornos que vous pouvez trouver sur des sites, si vous lisez les témoignages des actrices qui sont tombés dedans, vous lirez qu’elles sont plus en train de souffrir plutôt qu’autre chose. Le mieux est de vous adapter, on ne parle pas de sexe avec une fille uniquement pour l’exciter mais aussi connaître et comprendre sa sexualité pour pouvoir lui donner les bonnes sensations.

4- La forme du pénis

Je lis souvent des articles (de femmes en générales qui d’ailleurs emploient un ton assez agressif… bref), qui disent qu’il faut avoir un pénis courbé vers le haut pour que leur point G soit stimulé et que c’est pour cette raison que la plupart des godes sont ainsi. Ne vous inquiétez pas, si vous n’avez pas le pénis courbé vers le haut, pas de panique ! Il y a plein de positions connues pour stimuler le point G des femmes, comme le missionnaire (pour certaines femmes, il faudra lever son bassin ou ses jambes), l’Andromaque et la levrette.

Ce que les femmes ne prêtent pas attention

Cette partie sera rapide, mais certains points peuvent inquiéter les hommes alors que les femmes ne prêtent aucune attention.

1- Circoncision

Je n’ai jamais entendu une fille dire, “je préfère un pénis circoncis”. Certains se font circoncire pour une question d’hygiène, mais ceci étant dit, si l’homme ne se lave pas pendant quelques jours, son pénis ne sera pas plus propre d’un pénis non circoncit. Donc, je le répète laver vous avant un rapport.

2- Les testicules

Oui, il arrive parfois que les femmes touchent et massent les testicules, mais cela s’arrêtent là. Elles ne font pas plus une fixation dessus.

Les compliments que peuvent faire les femmes

Je préfère vous prévenir, certaines femmes lorsque vous vous occupez bien d’elles au lit, vous feront des remarques ou des compliments à faire monter votre ego. Bien que cela puisse vous donner confiance en vous, il ne doit pas vous rendre prétentieux pour autant.

J’ai déjà eu le droit à “ton pénis est parfait pour faire des fellations” (si elle lit ce billet, elle se reconnaîtra. Petit clin d’œil) et pleins d’autres compliments. Bien que recevoir des compliments soit toujours un plaisir, je préfère autant les compliments qui montrent que je me suis bien occupé d’elle que sur mon pénis.

Au final, le plus important, c’est d’avoir confiance. Arrêtez de mesurer vos pénis et d’essayer de voir qui en a la plus grosse. Clairement, dans ma vie, même adolescent, je n’ai jamais mesuré mon pénis, je n’ai aucune idée de sa taille et je m’en fiche complètement et je vis très bien que ceux qui font une fixette dessus.

J’ai déjà eu des mails des mecs qui culpabilisaient, car ils se sont fait rejeter par des filles parce qu’elles trouvaient leur pénis trop petit, à la limite de la méchanceté. Pour leur répondre, je dirai qu’il y a aussi des femmes qui sont tombés sur des hommes en disant que leur poitrine est trop petite et à faire des remarques méchantes. Laissez-les parler, vous êtes comme vous êtes et vous n’y pouvez rien, c’est la vie. Il faut apprendre à l’accepter et vous trouverez d’autres personnes à qui votre pénis ou votre poitrine sera apprécié.

Vincent

Les femmes s'emmerdent au lit : Le désir à l'épreuve du féminisme et de la pornographieLes femmes s’emmerdent au lit : Le désir à l’épreuve du féminisme et de la pornographie

« Longtemps je me suis emmerdée au lit, auprès d’amants qui devaient s’emmerder aussi, sauf qu’à l’époque je ne m’en rendais pas compte. » – Sonia Feertchak

2 plusieurs commentaires

  1. Un article tout à fait fascinant. Il me tarde de le partager avec d’autres .

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*